Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/12/2011

La vie continue.

Avec beaucoup de tristesse mais aussi son train-train: les emmerdes qui s'accumulent, le travail que je ne trouve pas, les vraies amies sur qui je peux compter (une main suffit pour les compter), les fêtes à préparer et la pléyade de cons à fair sortir de mon existence illico presto.

Je ne me laisse pas abattre (tu le sais bien toi que je ne me laisse JAMAIS abattre) mais honnêtement en ce moment je ne suis vraiment pas aidée.

L'argent j'en n'ai pas, et on continue toujours à m'en demander... ça c'est le lot quotidien pour pas mal de monde donc disons que je m'en accomode tant bien qe mal (même si ça fait plutôt mal).

En revanche, les individus x et y qui se sentent obligés de demandr de mes news oiu de m'envoyer des sms et autres missives2.0 risquent de voir leur karma se dégrader rapidement. (même combat pour ceux qui s'aviseraient d'approcher ma "tribue"... Les mecs, faites gaffe à la lionne qui passe ses week-end au 37 d'une certaine rue...)

Je suis une dure à cuire et ça a toujours été comme ça, alors imagine un peu quand je dois me battre avec l'au-delà... Non franchement, si j'avais un bon cionseil à donner à mon entourage, ce serait bien de se tenir à carreau, parce que je ne suis vraiment pas disposée à faire dans la diplomatie (ni dans la dentelle)... D'ailleurs je croie que la diplomatie disparaitra avec ma 24e année.

 

Sinon je me suis mise au sport, et ça c'est bien.

Et puis j'ai trouvé un aller-retour Paris-Bangkok via Canton à 490 euros, et ça c'est encore mieux.

04/11/2010

Paroles de névrosée traumatique.

Mardi en cours de "Psychologie de l'éducation et de la formation" j'ai découvert que j'étais une névrosée traumatique et que la seule façon de guérir c'était d'entamer une psychothérapie... ça m'a véxée alors je me suis barrée à la pause, et je suis rentrée à ma maison. A défaut d'un thérapeute j'ai toujours Majida El Roumi: c'est moins cher et tellement plus agréable!

Bon, rien de nouveau sous le solail: je fais des fiches, je tape et je tape dans des ficheirs words, je prends le métro, je rale.

Sinon mardi prochain j'ai rendez-vous avec la directrice d'une asso où je suis censée faire une recherche mais où, en réalité, je voudrais bien faire un stage... T'inquiète, jte tiens au jus!