Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/10/2010

J'ai free mais pas forcément tout compris.

Oui chers amis, depuis hier j'ai la joie de pouvoir me connecter depuis mon home sweet home conjugal... Cette connection me parait encore plus précieuse depuis que c'est moi qui la paye et plus mes géniteurs adorés...

Vivre en couple fait vraiment comprendre la réalité du quotidien; mais passer de la vie de couple marocaine à la vie de couple française donne un peu l'impression que d'un coup d'un seul ta bourse réduit sacrément...

I wish I was f*****g rich... (pour ta gouverne, sache que j'ai eu un english test cet aprèm'... Je me suis crue de retour au lyçée...)

Alors bon, maintenant que j'ai ma propre connection, plus besoin d'attendre le week-end chez papa-maman pour tout te raconter en condensé, je peux désormais te raconter ma life en direct live.

 

Sache que pour le moment, je ne me sens pas trop mal, puisque demain je reçois du monde pour ce qui est censé être une crémaillère. Tu connais le principe: les gnes te donnent des cadeaux pour ta maison, et toi tu leur donnes à manger. Le principe me plait bien. ^^

 

Aujourd'hui j'avais envie de me pendre en cours d'anglais en raison de la débilité mentale avérée et affligeante des étudiantes... Mais c'est cool, car elles commencent à me craindre, rapport à une remarque que j'ai faite...

FLASHBACK

Notre prof d'nnglais est Noir (ba oui ça arrive) et ujourd'hui il était en retard. Une étudiante dit alors: "ba j'ai vu un black tout à l'heure mais je sais pas si c'est lui". Et moi et ma grande bouche on balance direct:" c'est vrai que tous les noirs se ressemblent hein..." Un ange pâsse... La petite nénette est mal... Une autre nénette tente de justifier le bazar :"non, mais de dos, quelle que soit la couleur, on ne reconnait pas les gens hein..." BULLSHIT!

Bref, à part semer la terreur au sein des bandes de belettes lilloises, je passe aussi mon temps à me dire que cette année ne sera pas forcément tip-top... Je me demande vraiment en quoi des fiches de lecture me donnent le complément de formation que je venait chercher dans cette licence...

Alors je tente de me motiver, mais disons que je préfère terminer le livre de ce cher Bernard Werber ("L'Empire des anges") plutôt que de me farcir des revues de socio et autre ouvrages sscientifiques...

 

Et puis il frait froid...

 

09/01/2010

Ma petite clef adorée.

Chez Pôpa-Môman c’est Byzance : une connexion adsl que quand tu cliques, ça marche de-suite !

Chez moi, à Casa, pour avoir Internet j’ai besoin d’une clef pour me connecter à un réseau sans fil… Sauf que la connexion n’est valable qu’un mois jour pour jour, et qu’à mon retour le mois était écoulé…

Sauf que, Môsieur-mon-Mari a laissé la clef chez un réparateur parce que son ordinateur tout pourri a ses ports usb morts…

Alors, me voici 5 jours sans connexion, sans blog, sans facebook, sans boite mail, sans fenêtre sur le monde extérieur quoi !

Comme quoi, on est vraiment accrocs à la technologie les mecs…

Moi qui voulais vous raconter mon super resto sur la digue de Malo où je me suis rendue compte que, non, je n’étais toujours pas capable de voir quelqu’un manger seul sans avoir mal au cœur pour lui ; La confirmation que je suis devenue une angoissée de l’avion et que si ça continue, je ne serais vraiment plus capable de rester calme dans les airs ; la mention spéciale pour l’aéroport Mohamed V et sa petite musique d’accueil à l’arrivée des bagages (« The girl is mine » de Michael Jackson et Stevie Wonder version acoustique à la mandoline).

Par contre, je prendrai le temps de te parler de la théorie de la « claque éducative » qui aurait dù être appliquée à une gamine de mon immeuble, et de l’actuel déluge qui s’abat sur Casablanca (si, si, j’te jure).

Je t’entends déjà trépigner d’impatience…

 

Ah, non ?