Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/05/2010

Avant de partir...

Après quelques sueurs froides à l'annonce de la fermeture de l'aéroport de Casablanca, tout est rentré dans l'ordre:

le nuage s'est dissipé, l'aéroport a été ouvert, les vols ont repris, je poserai donc mes grosses fesses dans l'avion demain soir!

 

Comme d'hab', c'est les jours qui précèdent mon départ qui sont les plus chargés:

-clôture du compte bancaire marocain (fait!) et arnaquage par le système bancaire marocain (fait!)

-desinsccription du registre des Français établis à l'étranger (pas fait! problème informatique, donc remis à demain matin)

-dépôt du tissu chez le coutrier (fait!)

-change des dirhams en euros (pas fait!)

-Vidage du frigo (fait!)

-Faisage des valises (fait! ou presque...)


Maintenant, il me reste une mission à accomplir: trouver quelqu'un (de confiance) avec une camionette, susceptible de me ramener quelques afaires du côté de Dunkerque... Pasque bon, j'suis généreuse hein, mais si je pouvais éviter de léguer toutes mes affaires à ma belle-famille, ça m'arrangerais...


Sinon, tu sais pas quoi? Une nouvelle idée a germé dans mon cerveau... Je me tâte... J'ai bien envie d'ouvrir un nouveau blog... Histoire de pouvoir blablater sur tous ces trucs de nénette (comme disait si bien ma chère et regréttée voisine Bordelaises) qui m'ont tellement manqués au Maroc...

Pasque oui, ici, j'ai pris l'habitude de ne pas me maquiller, de ne pas aller chez le coiffeur, de ne pas faire les magasins, de ne pas porter de fringues laissant apparaitre mes bras ou mes jambes... C'est triste hein?

Le Maroc, c'est pas non plus l'Arabie Saoudite, mais faut avouer que si tu fais preuve ne serait-ce que d'une once de féminité, et ba tu as de fortes chnces d'être observée, suivie, sifflée, abordée, enfin, tout un tas de trucs qui te font sentir comme une dame qui pratiquerait le sexe tarifé vois-tu...

Après concernant coiffeurs et magasins, c'est juste que j'en avais ras le bol de me faire traiter comme la dernière des pouilleuses (ba oui tu sais: tête de marocaine + fille qui parle français = personne bizarre qui ne peut être qu'une "Africaine" comme on aime dire ici... GO F**K YOURSELVES IN THE F***ING A*S! j'ai envie de dire...)

Alors que, à la base, j'aime ça moi les magasins, le maquillage, les jupes légères... Ba oué j'aime bien faire la fille de temps en temps...

Du coup, j'en suis même arrivée à être limite choquée quand je vois une nana en débardeur... O_ô

Alors bon, pourquoi pas un blog pour me ddésintoxiquer de tout ça?!

 

J'te tiendrai au courant.

 


Je te passe le récit concernant ce nouveau personnage apparu dans mon voisinage chéri, et qui mandit dans l'entrée de l'immeuble en ayant manifestement déféqué sous lui...

 


En revanche, je ne te passe pas le récit de cette info plutôt sympa que j'ai découverte chez Angie: Si tu vas chez Séphora, sache que Clinique te propose de t'offrir un mascara neuf en échange d'un vieux tube de mascara de n'importe quelle marque! ^^

 


Bon, je te raconterai mes folles aventures Dunkerquoises dans quelques jours. D'ici là souhaite moi bon voyage!

24/10/2009

Semaine entre filles – part two.

Fès.

 

Pas besoin de te faire un topo, tu connais certainement la capitale impériale du Maroc.

Tu sais qu’elle à une médina (vieille ville) de malade, et que l’artisanat y tient une place importante (tannerie, dinanderie, tapis, bijoux, et tout et tout) ((oui oui je me la raconte en utilisant le terme dinanderie, et en plus je te dirai pas ce que c’est ! Un peu de culture que diable !)).

 

 

Pour ma part je préfère Marrakech, et ce pour plusieurs raisons :

 

1) Je me sens à l’étroit dans les ruelles de la médina et préfère le grand air pour faire mes visites.

2) J’aime le fait de pouvoir visiter des sites bien précis à Marrakech plutôt que d’errer éternellement dans la vieille ville. (même si je sais qu’il n’y a pas que la médina à Fès).

3) Tu peux trouver des hôtels propres, moins chers, plus au calme, et bien situés à Marrakech.

 

 

Sinon, faut pas non plus cracher dans la soupe, Fès c’est quand même une belle ville ; et puis c’est vachement dépaysant pour quelqu’un qui ne connaît pas le Maroc.

 

Seulement les mecs, j’ai un gros coup de gueule. Sachez que j’ai eu ma première altercation publique en arabe (oui oui) ce mardi à Fès.

C’est juste qu’au bout d’un moment j’en avais marre d’être traitée comme une p**e (désolée mais c’est le terme exacte). D’ailleurs ça me gavait autant pour moi que pour Copine (qui elle, ne comprenait pas forcément ce qu’on disait de nous).

Alors OK, Copine est Blanche, a les yeux bleus et est belle comme un cœur, mais dois-je rappeler ma tête de marocaine ? Normalement, mon physique me permet de passer incognito au Maroc mais là… C’était vraiment la première fois qu’on me manquait autant de respect.

Et pis de toute façons, je sais très bien maintenant ce qu’un homme marocain pourrait se permettre de dire à une femme… Et là, c’était trop pour moi.

Alors ce petit c*****d qui nous a suivi et qui au final m’a beuglé que j’avais « a nice ass », il en a prit pour son grade…

 

Il s’est d’abord décomposé quand je me suis ruée sur lui en m’époumonant en arabe… Et puis il m’a insultée (attention seulement une fois que j’avais le dos tourné bien sur) alors je lui ai lancé l’insulte suprême… Celle que tu ne dois même pas dire tout bas (pour ma part je l’ai hurlée par 2 fois en pleine rue) et que je ne te répéterai pas ici… (un peu d tenue tout de même).

 

 

(Pour toi qui maîtrise la dérija, c’est l’équivalent bien gras de « vas te faire f****e ».)

 

 

En résumé, Fès c’est sympa, mais mieux vaut être accompagné d’un représentant de la gente masculine (cruelle réalité).

 

 

 

 

Je t’aurais bien mis des photos mais la connexion ne me le permet pas…

01/07/2009

Le plus bel ananas du monde.

Question aux écolos :


Acheter un ananas de Côte d’Ivoire au Maroc est-ce aussi grave que de l’acheter en France ?

Nanas!.jpg

Ba oui, étant donné qu’on nous répète sans cesse que les fruits importés génèrent du CO2 du fait de leur transport en avion, je me suis demandé si c’était moins grave de l’acheter à Casablanca puisque, comparé à la France, on est géographiquement plus proche de la Côte d’Ivoire.

 

Pour ceux qui pensent que c’est pô bien et que je devrais exclusivement consommer local, je dirais que malgré tout, je participe à la survie des cultivateurs d’ananas ivoiriens qui subissent la toute puissance du marché sud-américain qui propose des ananas moins chers… (pis c’est pas moi qui le dis c’est TV5).

 

Pour les autres, ba c’est très bien, continuez à être d’accord avec moi : j’ai horreur d’être contrariée ! ^^

 

 

 

PS : Je pense sérieusement à écrire un article sur ces milliards de femmes musulmanes à travers le monde qui, d’après les bien-pensants de notre chère mère patrie, seraient en fait des esclaves dénuées de toute dignié par leur religion… Hé les mecs : Vive la République hein ?! (TFOU !!)