Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/10/2009

Histoire de coton-tige.

 

Qu’y a t’il de plus dangereux que e laisser un coton-tige dans les mains d’un petit enfant ?

 

 

 

Laisser un coton-tige dans les mains d’un homme de 34 ans obsédé par l’hygiène de ses oreilles…

 

 

 

 

Le résultat ?

 

« Ma chériiie tu peux venir voir, le bout du coton tige est resté coincé au fond de mon oreille… »

 

 

 

Huhuhuhuhuhu !!! Mouahahahahahah !!! Gnarf !! Gnarf !! Gnarf !!!

 

 

 

A moi d’aller à la pêche et de jouer au docteur avec ma pince à épiler !!

 

 

 

Rigole pas, c’était une vraie situation de crise !

02/06/2009

Bye-Bye Rfissa…

 

Il m’a fallu attendre 48h avant d’être capable d’évoquer publiquement ma piteuse soirée de dimanche soir…

Monsieur mon mari et moi avions invités 2 amis à passer la soirée chez nous. Parmi eux, une Française qui ne connaît pas trop la bouffe marocaine et à qui j’avais envie de faire découvrir un de mes plats préféré qui est la "rfissa". Il s’agit de poulet cuit longuement avec des oignons, des lentilles, des fèves, et des épices. Le tout servi avec des « msemmens » (sortes de crêpes émiettées) généreusement arrosées de savoureuse sauce de cuisson…

J’ai travaillé pendant 2 heures… ça sentait bon… J’ai goûté et c’était bon…

Toute contente d’arriver à la phase de présentation, je dispose la nourriture dans mon grand plat en terre cuite …

Et là : c’est le drame !

J’ai rien vu venir : je passe du fait de « verser la sauce sur les msemmens » à « le plat éclaté à mes pieds »… Toute la bouffe étalée sur le carrelage de la cuisine… J’ai même pas crié, je me suis contente d’un « OH non ! » ….

Autant vous le dire, j’étais verte…

 

Il a fallu nettoyer… Mais entre temps un énorme cafard est venu bouffer gratos le bon rfissa de Tatie Juliette…

J’ai finalement passée la serpillière… Et j’ai renversé le seau…

 

Et tout ça sans l’influence d’une seule goutte d’alcool…

 

I’m a looser…