Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/06/2016

Bouder

C'est nul.

Et ça sert à rien.

 
C'est vrai que dès fois ça m'arrive de bouder... Mais c'est juste pour le principe.

Et ça dure pas bien longtemps... Par principe aussi.

 
Ce que tu dois bien avoir à l'esprit quand tu boudes, c'est que tu infliges quelque chose d'injuste à l'autre.

Si ça va pas... Bein dis-le.

 
Pasque si tu dis rien, comment veux-tu que ça aille mieux ?

 
Passé un certain temps, ton boudage n'a plus de valeur.

D'ailleurs si ça dure trop longtemps, tu ne sauras même plus pourquoi tu boudais à la base.

 
Crois-moi, je l'ai vécu.

 
Bouder c'est nul, ça sert à rien, alors arrête.

31/03/2012

La quête du Saint ALLI.

Je t'ai déjà parlé de ma période de chasse à la cellulite.

Depuis 3 semaines (retour de vacances...) je suis entrée dans une période de chasse aux KILOS.

Je ne rentrerai pas dans les détails chéri, même si toi et moi depuis le temps sommes devenus intimes, et ne te divulguerai pas l'horrible chiffre qui ma mit une (putain de) claque.

DONC

Sachant que je me suis remise au sport à raison d'une heure intensive par jour semaine (on fait ce qu'on peut hein! c'est déjà pas mal).

Que j'essaie de ne pas trop me lâcher côté bouffe.

Je me suis décidée à me faire un nouveau pote: ALLI (reviens Marine! Point de barbu ici)

OUUUIIII je sais que ce produit est sujet  à controverses parce que c'est un truc chimique, et que ça fait faire (soi-disant) excessivement KK.

Ce qui me dérange tu vois, ce n'est pas tellement la polémique autour d'Alli, ni son prix (environ 60 boules), mais plutôt la difficulté à se le procurer.

Si j'ai dù faire 4 pharmacies pour le trouver et le plus éprouvant ne fut pas les allées et venus à travers la ville mais bel et bien le COMPORTEMNT des pharmaciennes (remballe l'approche-genre, je n'ai eu à faire qu'à des rombières).


PALMARES DE LA PHARMACIENNE QUI FERAIT MIEUX DE FERMER SA GUEULE:


NumBer THREE:

"Ah vous voulez ça pour ... heeeuuuu ... maigrir?"

Pas besoin de chuchoter connasse, je viens t'acheter une boîte de pillules amincissantes pas du poppers.

 

NumBer TWO:

"Ah mais avant il faudrait que vous me disiez ce que vous mangez hein... Et puis il faudra qu'on se mette daccord pour refaire tout votre programme alimentaire..."

Oui bien sur, faisons un bilan de ma vie au comptoir de ta pharmacie, entre Mme Michu et Mme Martin qui n'en peuvent plus d'attendre de voir ce que je vais te répondre. PASQU'EN PLUS TU ME LAISSE PAS PARLER BORDEL!!!

 

NumBer WWWAAAAAAAAAAAAAANNNE:

"Ah mais vous voulez perdre du poids pourquoi?! Pour cet été c'est ça?

-Heu non. Je veux perdre du poids pour MOI.

"Nan mais pasque Alli c'est quand même pas conseillé hein... C'est pas très bon!

-Mais vous le vendez?

-Oui, oui. Attendez je regarde dans l'ordinateur si on l'a en stock. Et sinon vous faites du sport?

-Oui

-Vous faites quoi?

-Du fitness.

-Et vous mangez quoi? C'est quoi votre repas type?

-Heeeu j'en sais rien, tout dépends de ce que j'ai chez moi... de cedont j'ai envie...

-Surtout il ne faut pas manger trop salé, trop gras et trop csucré vous savez. Et puis il faut pas grignoter entre les repas... Et puis il faut marcher au moins 20 minutes par jours.

 

(tu le sens là comme la pression monte en moi???)


-Et le matin? Vous prenez quoi le matin?

-Pffff... Je bois du thé, je mange du pain...

-Ah ba c'est bien le thééééé!!! Tenez je vous donne un ptit livret, y'a des recttes dedans essayez! Parce que Alli c'est pas très bon pour la santé...

-Mais vous le vendez quand même.

-...

1) Tu affirmes ouvertement vendre un produit que tu décris comme "mauvais pour la santé"

2) je suis une grande personne, je ne souhaite pas maigrir pour "les vacances", "l'été", où toute autre période de l'année où je serais censée me promener à moitié nue dans la ville pour avoir l'air d'être bien intégrée dans ma société et dans mon siècle...

3) Si j'avais eu envie de me retaper tous les slogans merdiques du ministère de la santé j'aurais eu plus vite fait de matter la télé...


BREF

J'ai fini par trouver ma petite boite de pillule chez une pharmacienne getille ET professionelle (qui ne m'a posé QUE des questions censées et justifiées)

ET AU FINAL

ce qui m'a fais le plus chié, c'est pas ALLI, mais les pharmaciennes qui se prennet pour des nutritionistes du dimanche.

08/02/2012

Claude Gueant: sort de ce corps!

Une fois n’est pas coutume, je me suis rendue aujourd’hui dans la structure la plus active et la plus efficace de France : le Pôle Emploi.


J’étais à l’accueil et j’attendais sagement mon tour. Si tu veux, au Pôpôle il savent innover car tu as non pas 1 mais 2 personnes qui peuvent te renseigner à l’accueil : une file à gauche, une file à droite. Moi j’étais à la file de gauche, tu me connais .


Juste avant moi il y avait un monsieur qui parlait fort, avec un accent que je n’ai pas su identifier, et qui faisait un peu rire tout le monde par ses grands gestes et sa bonne humeur. Pour une fois qu’on se marrait chez Pôle, on allait pas se plaindre hein !


Mon tour arrive, je m’avance donc à GAUCHE, alors qu’à DROITE se trouve un  petit jeune (pas plus de 30 balais) qui, suite au départ de l’homme qui me précédait, décide d’ouvrir sa bouche pour dire  à la dame de l’accueil :
« Nan mais ces gens là je les connais, y’en a beaucoup dans mon quartier. C’est des gens du voyage… (à ce moment là j’ai un relan du steack-coquilletes de ce midi)
Il faut vous méfier hein pasque… ils arnaquent beaucoup de monde hein… J’dis ça pour vous, faut vraiment faire attention avec eux ! ».


Alors tu me connais chouchou, j’ai d’abord fais des gros yeux, genre regard de bovin outré, et puis j’ai pouffé, j’ai bien regardé le mec et j’ai repouffé, et j’ai regardé les conseillers et j’ai rerepouffé.


Forcément, moi et ma bouche on n’a pas pu se taire, alors j’ai lâché : « Rho putain ça dénonce sec au Pôle Emploi hein ! » Je ne sais pas si c’est le contenu de la phrase ou le ton franchouillard forcé qui a déplu mais le mec s’est feint d’une répartie hors du commun : « ouais bein si c’était vous vous seriez bien contente qu’on vous le dise hein ! ».


WWWOOOOOOUUUhhhhOOOUUUWWW !!!!


On ne m’avait pas répondu de manière aussi cinglante depuis le cm1 avec un « c’est celui qu’il dit qui y’est ».


J’ai donc juste répondu en riant que j’aurais pas forcément souhaité être informée de cette manière et qu’en l’occurrence il ne s’agissait pas de moi… « Mais bon, vous faites ce que vous voulez… (avec « connard » en sous texte)
Le conseiller Pôle Emploi qui commençait à avoir des sueurs froides a voulu dédramatiser en disant : « nan mais ça partait d’un bon sentiment… ».
BULLSHIT ! t’as juste peur que le type et moi on se mette sur la gueule ouais !


T’manière j’étais en jogging-converses… J’aurai pu lui mettre une balayette à l’aise…


Enfin bref, le mec est parti comme il était venu : comme un pauvre con.


Bientôt chouchou, je te parlerai du « Bonus-Collabo » que tu peux obtenir en dénonçant les gens (qui t’ont rien fait) aux Administrations (qui ne font rien pour toi).