Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/10/2009

Au bonheur des ogres.

 

au bonheur des ogres.jpgSuper roman de Daniel Pennac: drôle, un peu noir, prenant, à rebondissements, et avec une vraie intrigue (qui tient la route !).

 

En gros c’est l’histoire d’un type qui travaille dans un grand Magasin en tant que Bouc Emissaire. Des bombes pètent, et à chaque fois il en est témoin… Bien évidemment il est suspecté, et là, les emmerdes commencent.

 

Le personnage principal est hyper attachant avec son humour décapant, et sa petite famille tenue à bouts de bras.

 

J’ai par ailleurs découvert qu’il s’agissait d’une saga, et me suis donc hâtée de commander les 2 romans suivant (t’inquiète y’en a encore plusieurs à suivre.).

 

J’ai rarement été autant accroc à un bouquin, alors vas-y, fonce à la librairie, ou clique du coté de la fnac et procure-toi « Au bonheur des ogres » : que du bonheur pour tes petites cellules grises !

23/03/2009

Le chômage.

Ou pour faire moins pessimiste : la recherche d’emploi.

 

En gros, c’est une période interminable où vous êtes tantôt trop qualifié, tantôt pas assez. Parfois vous n’êtes même rien du tout puisqu’on ne vous répond pas.

C’est aussi l’occasion de dormir, beaucoup.

Aussi, on lit des livres, on mate la télé (surtout Stargate et les Simpsons), on fait du podingue, du couscous, des tagines, et parfois même des crêpes. Et on a beaucooooouuuup de temps libre.

 

LE CHÔMAGE C’EST TROP NUL !!


 

Sinon, je ne saurais que trop vous recommander le roman de Douglas Kennedy La femme du Ve.

9782714441904.jpg

Une fois commencé, vous ne pourrez plus le lâcher ! Un peu comme Cul-de-sac. Du même auteur, ce roman est plein de suspens et de rebondissements. Et avec ces 400 pages, il est vivement conseillé aux « chercheurs d’emploi ».