Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/06/2016

La bien-pensance du matin.

Au détour d'une conversation avec une gentille-collègue sur le fait que les gens racistes/xénophobes soient totalement décomplexés sur les réseaux sociaux; une collègue-con s'incruste.


"Nan mais moi je dois avouer que je suis quand même choquée par les sommes faramineuses investies pour les migrants quand même"

 


Heu.... ?? Les sommes "faramineuses"???

Il est où l’argent ? Ils sont où les investissements ? Parce que concrètement, la seule dépense qu'on observe sur le terrain c'est le nombre d'hommes en uniforme qui a décuplé.

A part ça, c'est toujours les même camps moisis, les même tentes, la même galère, la même misère.

 
Elle réponds quoi à ça ?

"Bein ouais mais pourquoi y'a des places de foyers réservées aux migrants? C'est pas normal de retirer des places aux SDF, alors qu'ici y'a des gens qui veulent s'en sortir."

 
Humm, il faut savoir que si les gens migrent et se retrouvent ici c'est en grande partie parce que eux aussi veulent s'en sortir; VICERALEMNT et à N 'IMPORTE QUEL PRIX.

En plus de ça, tu ne peux pas comparer les SDF aux migrants parce que:

1-les populations sont différents dans leurs problématiques, leur trajectoires, leurs identités

2-l'aide à apporter n'est pas la même

3-les besoins ne sont pas les même

4-l’enjeu politique n'est pas le même

 


"Bein oui mais pourquoi on ne leur construit pas d'autres structures comme ça on prive pas les SDF?"

 


Pour les mêmes raisons politiques qui font qu'ont fait croire aux gens que les migrants sont chouchoutés et les sdf français (oui parce que dans le fond c'est le fait que les sdf soient bien-de-chez-nous qui importe) sont délaissés.

 


Bref, ça fait pas 1h00 que je suis arrivée au travail et je suis en train de tenter de faire de l'éducation au développement...

(Aaaah... comme les années d'études dans l’humanitaire me manquent... Où sont passées ses grandes conversations que j'avais avec mes amis altermondialistes, militants, passionnés, engagés.... )

 


...Peine perdue...


...Le téléphone sonne...

 
...Je retourne à mes dossiers...

Les commentaires sont fermés.