Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/07/2012

Tada Kimi Wo Aishiteru / Heavenly Forest

tada.jpgL'histoire: Makoto entre à l'université, mais le jour de la crémonie d'accueil, il préfère se faire la malle plutôtr que d'assister aux discours pompeux. En quittant la fac il rencontre Shizuru au bord de la route. Shizuru est une jeune fille atypique, toute petite, toute maigrichonne et débraillée.

Cette dernière qui n'a pas sa langue dans sa poche décide de suivre Makoto qui l'emmène dans une petite forêt cachée aux allures d'Eden où il s'adonne à sa grande passion: la photographie. Au fil du temps, Makoto transmettra sa passion à Shizuru dont l'amour pour le jeune homme n'aura de cessse de grandir, et ce malgré Miyuki, la belle étudiante pour laquelle Makoto craque.


heavv18_pst.jpg


Alors que Shizuru choisit de culktiver son amitié avec Makoto à défaut de ne pouvoir remplacer Miyuki, cette dernière disparait subitement sans ne laisser aucun indice.

2 ans plus tard, Makoto reçoit une lettre de Shizuru qui lui propose de venir la voir à New-York...


Mon avis: Voilà exactement le genre de film qu'on ne purrait JAMAIS voir en France, à défaut de le voir se faire lyncher par la critique. Et oui, en France, on n'aime pas les bons sentiments, les histoires simples et fraîches, qui font pleurer, sourire, et re-pleurer. J'ai juste ADORé ce film: c'était beau, souvent mignon, parfois poétique, assez triste, mais au final plein d'espoir.J'ai trouvé les acteurs convaincants et l'histoire bien ficellée, si bien que je ne me suis ennuyée à aucun moment.

Cela fait quelques mois que je me suis mise aux "drama" japonais, et ce bien plus pour m'exercer à entendre la langue que par intéret pour le intrigues. Et bien figurez-vous mes petits chats que les "J-Drama" comme on les appelle peuvent s'avérer TRES sympas et assez différents de ce qu'on est habitué à voir en France. Alors, je vous l'accorde, ce n'est pas du grand cinéma, mais c'et très divertissant, et surtout, j'aime beaucoup le côté très poétique avec lequel ils traitent de l'amour. Tu peux le dire: "c'est niais". Oui c'est vrai... parfois un peu... Parfois un peu beaucoup... Mais sérieux, ça fait du bien parfois, de se laisser aller à un peu de sentimentalisme romantico-poétique... Juste histoire de se souvenir le temps d'un film que c'est bon et doux d'être amoureux de l'amour...

00:16 Publié dans Films. | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jdrama, japon, amour, larmes

Les commentaires sont fermés.