Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/06/2011

Cher Sigmund...

J'ai toujours été un peu "torturée"... Pour telles et telles raisons... Mais disons que j'ai toujours plus ou moins connu l'origine de mon mal-être.

Quand je rêve d'avions qui se crashent, quand je meurs sous les obus, quand je cours pas assez vite, quand j'arrive pas à retrouver la route qui mène à la maison dans le village de montagne, je sais bien que tout ça est dù au double épisode libanais que je résumerais par : dabké, taboulé, narguilé, amitié... Bombardements, rapatriement.

 

Seulement, quand je me vois HANTéE depuis des mois par des cauchemars de tsunamis, de vagues turquoises m'engloutissant, de tremblements de terre et d'eau glacée qui m'avale... Ba je sais pas trop ce qu'il faut en penser... Alors oui, il y a eu cet épisode furtif du "tremblement de terre casaoui" mais le tsunami...

J'ai effectivement prévu d'aller faire un tour du côté de la Thailande fin novembre, mais c'est plutôt un projet réjouissant... Rien qui ne devrait me faire rêver une nuit sur deux que je suis en train de crever dans l'eau...

 

C'est toujours pareil... Ou presque: je vois l'eau turquoise et je trouve ça beau. Et puis d'un coup j'aperçois cette ENORME vague qui approche... Des fois j'essai de prévenir les gens et on se met à courrir... Mais presque tout le temps on se fait engloutir. Je sens l'eau froide, et ce sentiment de monter au ciel... J'ai peur, je suis terrifiée. Je meurs.

Des fois c'est accompagné d'un tremblement de terre (que je perçois toujours avant les autres), des fois y'a ma famille, des fois y'a des amis, des fois y'a mon mari, des fois je suis suele...

 

Il m'arrive aussi de rêver de gros nuages noirs et de tornades... mais moins souvent...

 

Alors dis-moi Sigmund: est-ce vraiment grave? Suis-je vouée à crier toutes les nuits? Suis-je définitivment un cas desespéré???

 

 

Les commentaires sont fermés.