Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/02/2010

Nimirou d’la carte ?

Voilà une question à laquelle je peux enfin répondre !

(En même temps ça voudrait dire que j’ai des soucis mais bon)

J’ai enfin reçu ma carte de séjour ! Officiellement il fallait 15 jours - 1 mois pour l’avoir, en vérité il faut bien 2 mois et demi.

Histoire de râler un peu, je tiens à préciser que je ne suis pas d’accord avec la traduction arabe de mon 2e prénom… Monsieur-mon-Mari et moi sommes formels, ce n’est pas le bon équivalent du « T » qui a été utilisé…


Ok, je sors…


PS : si comme moi tu as eu cette idée folle de demander une carte de séjour au Maroc et que tu galères, poses tes questions : la paperasse franco-marocaine est devenue ma 2e passion (Après les caftans !).

14/01/2010

Le pain sur ma planche…

Outre mon déménagement (qui en fait me parait infaisable), mes études à reprendre, l’appartement à trouver, et enfin l’argent à gagner pour payer ce futur loyer, ce qui m’exténue déjà par avance c’est l’aventure du dossier de visa long séjour.

 

Parce qu’en fait, en recherchant la liste des documents nécessaires, je me suis rendue compte que ce sera plus compliqué que prévu.

 

D’abord, il me faudra redevenir résidente en France pour faire cette demande. Ce qui implique toute une logistique de retour(s), et donc une planification financière, matérielle, et hautement stratégique de la période qui commencera à partir de mars (tu remarques comme le côté agent de développement formate mon raisonnement ?!).

 

Seulement tu vois, ça me fatigue. Je vois déjà les dossiers en vrac, les pièces manquantes (qui n’étaient pourtant pas dans la liste), les rendez-vous à ne pas rater, les lettres à envoyer, les justificatifs à aller chercher…

 

 

PPFFFFFFFFFFFFFFfffffffff…

 

 

Tu sais qu’à mon âge, si je n’étais pas mariée, je serais encore une Catherinette… Alors bon, je préfèrerais largement me prendre la tête avec les profs et les cours plutôt qu’avec l’administration consulaire et la paperasse…

 

J’aurais préféré me prendre la tête à préparer mon mariage pendant 2 ans, plutôt que de me marier comme on achète une baraque ; et passer mon temps à réunir des justificatifs pour pouvoir vivre peinarde avec mon mari…

 

 

Dois-je le préciser, ou t’avais compris que j’étais blasée ?

23/11/2009

Epilogue.

 

J’me suis calmée. Enfin, le lexomil m’a calmé. (Je ne remercierait jamais assez ce médecin généraliste casablancais qui m’a prescrit du Lexomil il y a un an et demi, sans même me connaître…Merci Môsieur !)

 


Je sais pas comment on a réussi à goupiller la chose, mais ça y est, on a réussi !

 


Même si on s’est planté de bureau des impôts et qu’on n’a pas pu aller chercher mon avis d’imposition, et même si je me suis fait envoyer balader royalement par une pétasse (oui, encore une autre) « talons aiguilles-brushing gras » qui n’a pas voulu m’ouvrir de compte bancaires, et bien au final :

 

<!--[if !supportLists]-->- <!--[endif]-->j’ai ma carte consulaire, et suis donc officiellement sous la protection du consulat de France (les flics véreux n’ont qu’à bien se tenir)

<!--[if !supportLists]-->- <!--[endif]-->j’ai monté mon dossier pour mon allocation

 


Je te passe l’épisode de la moitié des documents les plus importants qui tombent dans le fond du sac de mon mari qui bien évidemment est resté EN DEHORS du Consulat, et de la gentille assistante sociale qui lui passe un coup de fil et qui va chercher mes papiers directement à la grille. (Tu le crois toi, une assistante sociale DU COPNSULAT qui prends la peine de se déplacer, et en plus alors que je me pointe APRES la fermeture des bureaux ? Ba tu vois, y’a pas que des pourris sur Terre).

 


Et maintenant quoi ? Et bein maintenant les VISAS YYYHHHHHAAAAAAA !!!